13 septembre 2014

La célèbre tragédienne Rachel désirant avoir Alexandre Dumas à déjeuner lui adressa le mot suivant :

 » Mon cher ami,
Venez déjeuner demain avec moi. Vous ne vous amuserez certes pas beaucoup, parce que j en’ai pas d’esprit, mais votre visite me permettra d’en avoir le lendemain, car j’ai beaucoup de mémoire. »

Robert Brisebois, Le petit Bob. Dictionnaire des répliques assassines à travers l’histoire, Montréal, Stanké, 2002, p.265.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s