14 octobre 2014

Véronique Poulain vient de publier Les mots qu’on ne me dit pas, (Paris, Stock, 2014) un récit sur sa vie avec des parents sourds-muets.

« Notre appartement est minuscule.

Je dors dans la même chambre que mes parents. La nuit, je ne pleure jamais. Ça ne sert à rien. De toute façon, ils ne m’entendent pas ». p.15.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s