21 avril 2017

« Parfois quand je dors je rêve que j’écris des blagues et je me lève pour les noter. Voici ce qu’il y avait dans mon cahier ce matin:

Ce n’était pas une fille très brillante. Comme les lampes chez mes grand-parents, il fallait l’applaudir pour l’allumer.

Je suis la poète de l’humour. »

– Coco Belliveau, sur sa page Facebook (ici).

Lien vers la page Facebook de Coco Belliveau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s